Catégories
Bar & Fêtes

Nouvelles du bar | D'autres restrictions doivent s'accompagner d'un ensemble complet de soutien financier, affirment les organismes professionnels de l'hôtellerie

UKHospitality, la British Beer & Pub Association (BBPA) et le British Institute of Innkeeping (BII) ont écrit au chancelier et au secrétaire à la Santé, exhortant le gouvernement à veiller à ce que toute nouvelle mesure de verrouillage soit ciblée, proportionnée et s'accompagne d'une package de support.

La demande fait suite à l'annonce de fermetures et de restrictions en Écosse et avant les verrouillages prévus dans le nord de l'Angleterre.

Dans la lettre, les organismes commerciaux ont réitéré leur soutien à l’approche du gouvernement en matière de santé publique et ont souligné les efforts déployés par les entreprises d’hôtellerie pour garantir la sécurité de leurs lieux.

La lettre attire également l'attention sur le nombre disproportionné de cas de Covid-19 liés à l'hospitalité.

Les organismes commerciaux soutiennent l'introduction d'un système de restrictions à plusieurs niveaux, à condition qu'ils soient ciblés, proportionnés et mis en œuvre sur une base régionale.

Les critères des différents niveaux doivent être clairement communiqués aux entreprises et aux consommateurs et les organes encouragent le gouvernement à s'engager avec eux pour s'assurer que les mesures sont pratiques.

Fondamentalement, toute restriction ou blocage supplémentaire doit s'accompagner d'un soutien financier immédiat, complété par des mesures de soutien à la relance en 2021.

Les organismes professionnels ont recommandé:

  • Une subvention de 5% de la valeur imposable par semaine, non inhibée par les règles sur les aides d'État ou les plafonds de valeur imposable. Ce pourcentage pourrait être inférieur pour des restrictions moins sévères.
  • Modification du programme de soutien à l'emploi pour permettre une réduction du nombre minimum d'heures travaillées pour les entreprises soumises à des restrictions – pour les entreprises fermées, cela devrait être de 0%, passant à 20% pour les entreprises restreintes de niveau intermédiaire.
  • Prolongation des tarifs affaires pour les vacances jusqu'en 2021/22, la TVA restant à 5% tout au long de 2020.
  • Appui sur la question du loyer impayé – extension des protections actuelles et engagement du gouvernement avec l'industrie sur des solutions innovantes pour réunir les propriétaires et les locataires pour trouver une solution.

Dans une déclaration commune, les organismes commerciaux ont déclaré: «L'effet cumulatif des restrictions est déjà ressenti par les entreprises et un resserrement de ces restrictions pourrait être fatal s'il n'est pas fait correctement.

«Il est essentiel que toute restriction ou verrouillage supplémentaire soit mis en œuvre afin de permettre aux entreprises de survivre et de se reconstruire par la suite.

«Nous sommes totalement favorables à une approche à plusieurs niveaux, mise en œuvre localement, qui mettra la santé du public au premier plan, mais permettra également à notre secteur, qui a été dévasté, de survivre.

«Si le gouvernement décide de mettre en œuvre cette stratégie à plusieurs niveaux, il est essentiel que les termes du nouveau système soient communiqués clairement et rapidement.

Nous espérons que le gouvernement collaborera également avec nous pour veiller à ce que toutes les restrictions soient proportionnées, efficaces et évitent la possibilité de nouvelles faillites d'entreprises.

«Au cœur de ce travail sera un ensemble complet de soutien financier pour garantir la survie des entreprises et la sécurité des emplois.

Notre secteur a été le plus durement touché par cette crise et nous voulons désespérément éviter une nouvelle catastrophe, tout en veillant à ce que la sécurité publique reste la priorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *